Accueil > Solidarité > Centre Communal d’Action (...) > Le CCAS a des attributions (...)

Le CCAS a des attributions obligatoires et des attributions facultatives.

Contenu de la page : Le CCAS a des attributions obligatoires et des attributions facultatives.

Les Attributions Obligatoires :

La procédure de domiciliation.

Les CCAS sont tenus de procéder aux domiciliations des personnes sans domicile fixe ou sans domicile stable, en habitat mobile ou en habitat précaire, afin de leur permettre d’avoir une adresse postale pour ouvrir leurs droits sociaux.

L’instruction des demandes d’aide sociale légale.

Le CCAS participe à l’instruction des demandes d’aide sociale légale (dossiers d’aide sociale ou d’obligation alimentaire envers son proche ou son parent pour la participation aux frais d’hébergement en EHPAD, dossiers d’aide-ménagère à domicile.)

La lutte contre l’exclusion, l’accès aux droits

Le CCAS poursuit une politique destinée à connaître, à prévenir et à supprimer toutes les situations pouvant engendrer des exclusions. Il prend les dispositions nécessaires pour informer chacun de la nature et de l’étendue de ses droits et pour l’aider, par un accompagnement social personnalisé, à accomplir les démarches administratives ou sociales nécessaires à leur mise en œuvre dans les plus brefs délais.

Dossiers d’enquête sociale et visites à domicile pour les personnes se retrouvant en situation d’expulsions locatives, Commission (CCAPEX) « commandement de quitter les lieux et concours de la force publique » Le CCAS défend les dossiers de la commune en Sous-préfecture lors de la commission CCAPEX.

L’Analyse des Besoins Sociaux (A.B.S.)

Pour mettre en œuvre sa politique d’action sociale, le CCAS procède, chaque année, à une analyse des besoins sociaux de l’ensemble de la population et du territoire, par le biais de statistiques précises délivrées par le logiciel ELISSAR E-CONCEPT, outil de gestion des données du CCAS.

Les Attributions Facultatives du CCAS d’Ambérieu

– Aides financières, secours exceptionnels selon barèmes propre au CCAS (basés sur minima sociaux ou situations financières complexes) Aide sur factures d’eau, électricité, gaz, assurance, partie de loyer, frais d’obsèques, expertise psychiatrique, etc. uniquement après sollicitation du Fonds de Solidarité Logement par les travailleurs sociaux. (Aide présentée 1 fois par trimestre au Conseil d’Administration aide maximale de 300 € ou si urgence dans le cadre d’une délégation de pouvoir en dehors de ses conseils avec une aide maximale de 250 € lors de la commission permanente d’aide sociale)

– Attribution de bons alimentaires-hygiènes d’urgence à utiliser au Carrefour Market de la commune, en complément des associations caritatives (1 bon par mois maximum, 3 bons maximum par an, renouvelable uniquement après analyse de la situation personnelle et financière de l’usager, par la responsable du CCAS) Bons de 20€, 30€, 40€ ou 50 euros en fonction de la composition familiale.

– Hébergement d’urgence pour personne seule à la Résidence Jean de Paris. Hébergement possible pour une nuit en semaine ou trois nuits pour le week-end end si la personne se présente le vendredi après-midi.

› 2 studios disponibles à la Résidence Jean de Paris toute l’année réglée en fonction de l’occupation

› 1 studio supplémentaire loué par le CCAS à l’occupation pour la période hivernale (de nov. à mars).

– Hébergement d’urgence pour couple avec enfants ou familles monoparentales avec 1,2 enfants, voir un nourrisson en plus, dans une maison F3 gérée par la commune et le CCAS pour une mise à l’abri de personnes en grande difficulté sur un à 7 jours (une participation de 5€/nuit sera demandée aux familles logées)

– En hiver, distribution de colis d’hygiène et alimentaires aux personnes Sans Domicile Fixe hébergées par le CCAS.

– Organisation de l’Opération ventes de Brioches avec l’ADAPEI de l’Ain au profit des enfants et adultes handicapés et de projets pour l’ouverture de structures d’accueil.

– Prise en charge financière par le CCAS des frais d’installation d’une téléassistance à domicile « ASSYSTEL » pour les personnes handicapées et les personnes âgées n’ayant pas de prise en charge par l’APA ou la caisse de retraite et ayant de lourdes charges. 15 personnes ou foyer par an seront aidés par le CCAS soit une réduction individuelle de 29,90€. En passant par le CCAS, ASSYSTEL offre aux nouveaux adhérents un mois d’abonnement gratuit soit 19,90€ d’économie supplémentaire.

– Réalisation d’un Guide Partenarial par le CCAS en partenariat avec le CD01, la CAF, le centre social, répertoriant l’ensemble des partenaires sociaux d’Ambérieu-en-Bugey avec leurs coordonnées, missions, aides et soutien proposés. Ce guide sera mis en ligne sur le site de la mairie, onglet solidarité, CCAS, bas de fichier PDF, réactualisé chaque été par notre service du CCAS.

– Mise en place de sortie culturelle pour rompre avec l’isolement des personnes ambarroises entre 26 et 59 ans (PARC DES OISEAUX en 2018, avec pique-nique partagé, aller/retour en transport Philibert, spectacle, moment de convivialité)

– Organisation d’une kermesse estivale au profit de l’ensemble des enfants Ambarrois et des familles ayant eu un lien avec le CCAS et les associations caritatives (à l’intérieur de l’ESPACE 1500 en 2017, en extérieur sous des tonnelles géantes en 2018 avec de nombreux stands pour les enfants, des ateliers, structure gonflable, barbe à papa, goûter offert, tirs à la ficelle, jeux à remporter grâce à des dons de sponsors…)

– Organisation d’un arbre de noël solidaire chaque année (4e édition en 2018) au profit de l’ensemble des usagers et familles accompagnés par notre CCAS et par les associations caritatives de notre ville, spectacle de magie, cirque, musique, danse, goûter, tombola, cadeaux, mascottes géantes, lâcher de ballons en extérieur…

– Organisation d’ateliers cuisine pour les vœux aux usagers du CCAS en janvier chaque année mais aussi lors du partenariat avec Ville Amie Des Ainés (partage de recettes et d’expériences, transmission de savoir-faire : galettes des rois et tarte au sucre confectionnées par nos usagers ambarrois)

– Renfort du partenariat avec le Conseil Départemental et la CAF autour de la création en 2018 d’ateliers budgétaires sur des thématiques ciblées « L’ARGENT DANS TOUS SES ETATS » – 6 ateliers /an, en faveur des personnes isolées et des familles se retrouvant en situations financières délicates (mieux comprendre son propre rapport à l’argent, réaliser son budget, faire des économies d’énergie, le parcours du consommateur, droits et devoirs du consommateur… Interventions de juristes, de professionnels qualifiés (CESF, AS, juristes…)