Accueil > Vie pratique > Transports > Elaboration d’un Plan Local (...)

Elaboration d’un Plan Local de Déplacements

Contenu de la page : Elaboration d’un Plan Local de Déplacements

1. Éléments de méthodologie

Ce premier chapitre a pour but de rappeler la méthodologie d’élaboration du Plan Local de Déplacements (PLD) d’Ambérieu. Le déroulement et les buts de chaque phase y sont rappelés succinctement, afin de permettre aux différents acteurs de bien situer, en fonction de l’étape où ils sont sollicités, quelles sont les attentes de l’étude vis-à-vis de leur contribution, et quels types de résultats sont disponibles à chaque phase.

1.1 Programme de travail

1.1.1 Analyse du fonctionnement actuel des déplacements et prise en compte des projets

Par l’analyse des données existantes, complétées par des investigations de terrain spécifiques (comptages, relevés, etc…), le diagnostic permet de dégager les caractéristiques principales de la circulation automobile, de l’accessibilité multimodale, de la desserte en transports collectifs, et de mettre en exergue les principaux dysfonctionnements et leurs causes. En parallèle, les atouts de la Ville sont identifiés et mis en évidence. Les projets de développements sont également recensés et analysés.

1.1.2 Formulation des objectifs, génération et évaluation des scénarios

Sur la base du diagnostic, et en concertation avec les acteurs concernés, le bureau d’étude propose une formulation claire des objectifs du PLD ("concept multimodal"), afin qu’ils soient compris, partagés et "appropriés" par l’ensemble des acteurs de la mobilité ambarroise. Différents scénarios susceptibles de répondre à ces objectifs sont ensuite générés et évalués afin de proposer les orientations d’amélioration les plus pertinentes.

1.1.3 Approfondissement du scénario retenu – plan d’actions

Cette phase permet de formaliser le PLD en déclinant les actions nécessaires à la mise en œuvre du scénario validé en fin de phase 2 et en les inscrivant dans un programme pluriannuel de réalisation en fonction de leur importance, de leur degré de priorité et des relations d’interdépendance.

1.2 Planning du PLD

L’étude du PLD a démarré au début du mois de décembre 2009. Une synthèse du diagnostic a été présentée au Comité de Pilotage du 10 février 2010, qui a approuvé les propositions du bureau d’étude quant à l’identification des principaux enjeux et aux orientations à suivre pour les phases suivantes. La phase 2 du PLD (objectifs et scénarios) est donc en cours et se déroule principalement durant les mois de mars et avril.

Outre de nouvelles investigations de terrain et des réunions de travail avec le comité technique et le comité de pilotage, ainsi que des rencontres bilatérales avec des acteurs concernés, l’élaboration du PLD prévoit des ateliers thématiques avec les représentants des usagers (habitants, acteurs économiques, etc…). Ces ateliers seront l’occasion de :

  • présenter le diagnostic et le partager avec les différents usagers
  • discuter des objectifs du PLD et des scénarios envisageables
  • aborder des points de dysfonctionnements ou des attentes précises ou localisées, afin de pouvoir les intégrer dans le PLD si cela est possible.

Deux ateliers thématiques avec les comités de quartiers et avec les représentants des activités économiques d’Ambérieu sont prévus le 1er avril 2010.
La phase 2 du PLD se terminera aux alentours de fin avril ou mi-mai, avec la proposition du scénario retenu (principes d’organisation les plus aptes à satisfaire les différents objectifs).
Le plan d’actions est prévu avant les congés estivaux 2010, afin que les premières actions puissent être entreprises dès la rentrée. Le rapport définitif de l’élaboration du PLD et les "fiches-actions" constitueront la description synthétique des différentes mesures.

2. Synthèse du diagnostic

Les données socio-économiques et liées à la mobilité sur le territoire ont été analysées et complétées par des observations sur le terrain et des rencontres avec des acteurs locaux de la mobilité. Des comptages de trafic et un relevé de l’occupation du stationnement dans le secteur de la gare ont notamment été réalisés.

L’analyse de ces éléments a permis de connaître et comprendre la mobilité à Ambérieu et d’identifier les principaux enjeux du Plan Local des Déplacements. Les principales thématiques seront ensuite approfondies dans les phases ultérieures du PLD, pour proposer des solutions concrètes aux dysfonctionnements constatés.

Le PLD retient deux sujets principaux sur lesquels devront particulièrement porter la génération de scénarios et le plan d’actions :

  • l’organisation de l’accessibilité aux différents lieux de vie, pour laquelle il importe d’améliorer la place des modes alternatifs à la voiture ;
  • la problématique de la gare SNCF d’Ambérieu, avec les impacts liés au rabattement sur les services RER. Les chapitres suivants exposent les principaux enjeux pour chacun de ces deux sujets.

2.1 Accessibilté aux lieux de vie

Le diagnostic territorial a mis en exergue un éclatement des principaux lieux de vie (équipements scolaires, zones d’emplois, secteurs commerçants, hôpital, etc…), avec des liaisons assez fortement contraintes, notamment pour la marche à pied et les vélos.

Le relief, l’Albarine, les grandes infrastructures ferroviaires et routières, constituent les principales contraintes, mais la qualité médiocre des aménagements piétons et cyclables (ou leur absence !) induit également un recours préférentiel au mode automobile, même pour des déplacements courts.

La circulation et le stationnement automobiles concurrencent trop fortement les modes doux et les transports collectifs sur les espaces publics de la commune.

Hormis quelques projets de développement urbain qui auront un impact sur les déplacements, et qui seront pris en compte dans le plan d’actions, l’enjeu du PLD à court et moyen termes consiste surtout à optimiser la mobilité pour résoudre les dysfonctionnements actuels.
Si les mobilités douces doivent être globalement favorisées, il importe également de mieux organiser l’accessibilité automobile (circulation et stationnement), surtout sur le plan qualitatif, et de valoriser l’usage des réseaux de transports collectifs, notamment le réseau de transport urbain mis en place en 2010.

2.2 Problématique de la gare et de ses abords

La gare d’Ambérieu en Bugey est desservie par trois lignes de TER qui permettent notamment de relier l’aire urbaine lyonnaise, mais aussi Bourg en Bresse, Aix les Bains, Chambéry, etc… Elle accueille environ 5’000 voyageurs par jour et constitue donc le principal pôle générateur de déplacements de la ville. La bonne desserte TER, la situation géographique et la bonne accessibilité d’Ambérieu depuis le réseau routier induisent un rabattement important vers la gare depuis les territoires voisins : à la période de pointe du matin près d’un voyageur sur deux vient de l’extérieur du canton d’Ambérieu. Les situations des autres gares sur le réseau TER, beaucoup moins favorables et souvent plus contraintes en termes d’accessibilité, renforcent la vocation de rabattement de la gare d’Ambérieu, qui devrait a priori perdurer.
La diminution du nombre d’emplois disponibles à Ambérieu par rapport à la population active d’une part, et l’amélioration progressive de l’offre ferroviaire d’autre part (cadencement), induisent des perspectives d’évolution importantes pour la gare. Depuis plusieurs années déjà, le nombre de voyageurs à la gare d’Ambérieu augmente de plus de 6% par an.

L’accès à la gare génère plusieurs dysfonctionnements, notamment liés à la problématique du stationnement automobile (parking de la gare, quartiers voisins). Si la situation actuelle est encore acceptable et présente encore des marges de manœuvre, le PLD devra cependant aider les acteurs locaux à valoriser le potentiel de la gare, via une optimisation de l’organisation multimodale du rabattement : gérer le stationnement aux abords de la gare, améliorer les conditions d’accès pour les vélos et les piétons, renforcer le rabattement en transports collectifs (réseau urbain et interurbain), etc.

mars 2010

TRANSITEC Ingénieurs-Conseils Sàrl
F-69500 BRON

www.transitec.net